Le jeudi 16 avril 1987

Geneviève ANTAKLY Jean-Claude ANTAKLY

Biologistes

Ont constaté ce qui suit:

Myrna présentait une plaie au milieu du front, une à l'intérieur des deux mains et une sur chaque pied. Sous le sein gauche, une longue griffure suintante aux bords nets.

Bras en croix, dans une attitude de souffrance, le moindre contact semblait douloureux.

Pouls oscillant entre 120 et 130 pulsations/minute.

La blessure du front et des pieds s'est rouverte spontanément en notre présence sans que quiconque ne l'ait touchée.

À l'attitude souffrante a succédé une phase de détente où les réflexes fondamentaux avaient disparu. Des médecins ont, devant nous, nettoyé les plaies, légères entailles aux bords nets. Celle du front était plus profonde, tuméfiée.

Vendredi 17 avril 1987.

Plaie au front tuméfiée mais indolore au toucher.

Plaies aux mains et aux pieds: cicatrisation normale mais toucher indolore.

Plaie sous le sein gauche (12 cm) totalement cicatrisée.



Signé: G. ANTAKLY