Dernière mise-à-jour: 2008-12-31.

GUIDES SPIRITUELS DE MYRNA

PÈRE JOSEPH MALOULI

Prêtre de la Congrégation de la Mission, en poste à Damas depuis 1940 au Collège des Pères Lazaristes à Bab Touma. Éducateur de plusieurs générations, reconnu pour son intégrité et sa rigueur auprès de milliers de ses anciens élèves.

Il a été un témoin priviligié des premières heures des apparitions et des signes qui se sont manifestés à Soufanieh. Il a transcrit fidèlement les messages. Il a observé et noté avec minutie tout ce qui se passait dans la maison de Soufanieh, où il a pratiquement pris demeure. Il a assuré une analyse impartiale des évènements. Il fut le témoin fidèle des évènements, le directeur spirituel de Myrna et l'aumônier occasionel de tout les pèlerins.

Selon ses propres mots: "Je me suis laissé prendre corps et âme par le phénomène de la Vierge à Soufanieh".

Il fit l'expérience totalement inattendue pour lui, de recevoir un message de la Vierge Marie, suite à une question qu'il avait posée en prières: "Vierge Marie, éclaire-nous, de peur que nous ne commettions une gaffe préjudiciable à Ton programme."  Et la réponse lui fut donnée quelques minutes après dans le message du 21 février 1983: "Dieu me sauve, Jésus m'éclaire, le Saint-Esprit est ma vie, c'est pourquoi je ne crains rien, n'est-ce pas ainsi Mon fils Joseph ? ".

Il est décédé le 5 mars 2000 (début du carême) à la suite d'une longue maladie.

TESTAMENT


PÈRE ÉLIAS ZAHLAOUI

Né à Damas en 1932. Il complète ses études au séminaire grec-catholique Melkite de Ste-Anne à Jérusalem, dirigé par les Pères Blancs. Il se joint à la communauté du Prado à Lyon, France. Cette communauté fondée par le Bienheureux Père Antoine Chevrier est une association de prêtres qui vivent en communauté au service des plus pauvres.

Ordonné prêtre à Damas en juillet 1959, il se voue au service de la jeunesse universitaire et enseigne à l'université de Damas.

Curé de la paroisse Notre-Dame de Damas depuis 1977, il est le fondateur d'une chorale d'église appelée "Choeur-Joie" groupant au-delà de 450 membres qui appartiennent à toutes les communautés chrétiennes.

Auteur de plusieurs ouvrages, il a écrit une monographie: "SOUFANIEH - Chroniques des Apparitions de Jésus et de Marie" et des méditations sur les messages de Soufanieh : "SOUVENEZ-VOUS DE DIEU".

Témoin privilégié dès le début du phénomène, il a accompagné Myrna et Nicolas dans leur cheminement spirituel et a assumé une présence presque constante lors des évènements de Notre-Dame de Soufanieh.

Porte-parole intrépide, il est reconnu pour son souci de la vérité, son intégrité, son esprit de pauvreté et son abnégation.

Apôtre habité, illuminé et embrasé par Jésus-Crucifié, il est témoin d'une vie transfigurée par la grâce dont l'existence est constamment sous le regard et la protection de la Vierge Marie qui lui a manifesté Sa tendresse et béni sa mission par un message personnel reçu par Myrna en décembre 1982 en ces termes:

Mon fils Élias, poursuis ton travail d'annonce de la foi.
Moi, Je t'ai relevé du lit de la maladie,et Je t'ai fait quitter ton église pour venir ici Me servir.
Tu es apôtre.
Tu es bon.
Moi Je connais ton long combat depuis le saint mois de juillet.
Je connais ton combat avec toi-même et avec tous ceux qui sont autour de toi et surtout avec ton église et les autres églises.
Tu es apôtre.
Tu es bon.
L'unité que tu recherches viendra.

CHŒUR-JOIE - Une chorale syrienne, ambassadrice d'unité

Le père Zahlaoui a toujours voulu exercer son ministère auprès des jeunes. Pour cela, lorsqu'il est nommé vicaire de Notre-Dame de Damas, en 1977, il crée une chorale. Il commence avec 55 enfants sélectionnés dans les écoles religieuses voisines. Les enfants ont grandi, d'autres sont venus et maintenant, Choeur-Joie compte 420 membres, de 6 à 66 ans, répartis en quatre chorales : les universitaires et au-delà, les secondaires, les préparatoires et les petits. Chacune a son encadrement artistique et administratif. Le Père Zahlaoui supervise le tout et maintient les contacts personnels. Petit à petit, la chorale a pu assurer avec brio presque toutes les cérémonies religieuses, longues mais très belles, de l'Eglise orientale. Maintenant elle essaie aussi de créer une musique religieuse typiquement arabe, avec la collaboration du plus grand chanteur arabe, Wadih Assafi. Ce libanais maronite qui, à 70 ans a toujours une voix étonnante, met en musique les psaumes que la chorale apprend ensuite.

Choeur-Joie regroupe des membres de toutes les communautés chrétiennes. Le père Zahlaoui aimerait pouvoir un jour accueillir aussi des musulmans. Ses choristes se font entendre dans les grandes villes de Syrie et au Liban, ils étonnent par leur qualité. Dans la région musulmane de Sidon, ils ont chanté une extraordinaire hymne à l'amour composée par un chanteur libanais, qui fait interférer, dans une mélodie byzantine très connue, le chant du muezzin «Dieu est grand, il n'y a de grand que Dieu ! » Les auditeurs étaient bouleversés.

Le père Zahlaoui désirerait beaucoup maintenant pouvoir faire une tournée avec sa chorale, d'abord en France et en Allemagne, puis au Canada et aux Etats-Unis. Il souhaiterait ainsi faire mieux connaître aux chrétiens d'Occident le monde arabe et les chrétiens du Proche-Orient.