Dernière mise-à-jour: 2011-05-18


Novembre 1993

Soufanieh vit depuis le 27 novembre 1982 dans une atmosphère de paix, de joie, de sérénité et de gratuité totale, en dépit des diverses servitudes que les visites imposent aux gens de la maison. À Soufanieh, la prière est l'âme de toute activité. En principe, deux régimes de prières y sont quotidiennement pratiqués: récitation du chapelet et prière commune. Parfois, il y en a trois et même quatre.

La prière n'a pas cessé un seul jour depuis le 27 novembre 1982, quels que soient le temps ou les circonstances, prière à laquelle participent spontanément des musulmans, la Vierge tenant en Islam une place inégalée. Les personnes qui viennent pour la première fois sont frappées par la ferveur des fidèles. Des vies entières en sont totalement transformées. Les guérisons spirituelles sont très nombreuses et bien plus importantes que les guérisons corporelles, pourtant bien réelles. Quant à Myrna, elle a gardé sa candeur et sa simplicité malgré les nombreuses occasions qui se présentent à elle et pourraient l'amener à devenir orgueilleuse. Elle est maintenant mère de 2 enfants: Myriam (née le 15 octobre 1986, mariée en 2010) et Jean-Emmanuel (né le 26 juillet 1988).

L'exemple de famille chrétienne qu'offrent Myrna et Nicolas avec leurs enfants est remarquable. Ils sont touchants dans leur simplicité, leur naturel et la chaleur accueillante de leur foyer ouvert nuit et jour à tout ceux qui viennent y prier.

Ce n'est pas une sinécure de concilier son devoir d'apostolat avec ses autres devoirs d'épouse, de mère et de soeur. C'est pourquoi elle et son mari comptent beaucoup sur nos prières pour demeurer fidèles à la grâce.