Details in English
 
 SEMAINE SAINTE 2007


 

2008-03-18



Article arabe - Arabic article

Événement

 

 
Sommaire du père Boulos Fadel - traduit de l'arabe en allemand par le père Adel Th. Khoury

A propos de la visite de M. Dimitry Khafizov de la ville de Kazan (Tatarstan, Russie)

 


Tous les textes ci-dessous furent préparés par M. Farid Boulad de Damas
adressés en forme de lettres (courriels) adressés à un ami webmestre du site Internet de Soufanieh au Canada et édités pour la circonstance.

2007-04-01 Dimanche des Rameaux

Prières le soir

Dans la rue

Processions

Préparatifs dans le jardin de Soufanieh


Avec les médias


 

2007-04-03 Mercredi saint

Mot de l'évêque, Mgr Isidore Battkha (Ville de Homs)

Témoignage de Myrna (Ville de Homs)

Dans la maison de Soufanieh

Extrait de la Sainte messe

Le Calice de Myrna (gardé dans la chapelle de Myrna sur la terrasse de la maison)


  2007-04-05 Jeudi saint

La journée était normale et il n'y pas eu de manifestations extraordinaires.

Le matin à 11 h il y avait une messe célébrée par le Père Joseph Besnier de France accompagné du Père Élias Zahlaoui.

Ensuite, il y a eu des prières et des chapelets qui ont été dits en plusieurs langues : Arabe, français, anglais, flamand, allemand et danois. La prière a duré toute la journée et tard dans la soirée.

Les visiteurs ont continué à passer aux environs de minuit. Il est à noter qu'il n'y avait aucun médecin cette journée, et que le climat de la prière était calme et spirituel.

Beaucoup d'étrangers étaient présents, notammant du Liban, de l'Égypte, de Jordanie, d'Iraq, de France, de Belgique, d'Allemagne, du Canada, des États-Unis, du Danemark, du Ghana, du Brésil et de la Russie.

Les ambassadeurs du Canada (ainsi que son épouse) du Chili et de l'Argentine étaient présents. Plusieurs personnes travaillant à la représentation en Syrie des Nations Unies étaient aussi présentes.

Quant aux médias, il y avait les Russes (NTV) qui ont coordonné leur rencontre et leur documentaire avec Gabriel Berberian du Canada, les Libanais (LBC), un Brésilien d'une station de TV, et la chaîne de la TV satellitaire syrienne.

Pour les Russes, ils ont fait les reportages avec les principaux personnages, mais ils étaient en attente de la survenue d'un phénomène extraordinaire, (l'apparition des stigmates sur le corps de Myrna), ce qui ne s'est pas produit. Ils sont rentrés chez eux le soir.

Le fidèle Guy Fourmann de France a bien documenté (photos/vidéos) la journée, et il enverra des copies de ses films pour fins d'archives et d'Internet au Canada le plus vite possible.

Le Gouvernorat de Damas fait des efforts soutenus pour embellir le jardin en face de la maison de la Vierge, et il compte terminer les travaux avant Dimanche.

Comme la fois passée (Pâques 2004), le Dimanche de Pâques, il y aura un déjeuner dans le jardin avec la présence du Gouverneur de Damas.



Avec les médias

Extraits de la Messe et prières


 

2007-04-06 - Vendredi saint


A 10h30 il y a eu la prière du cérémonial de la descente du corps du Christ de la Croix. Elle a été dirigée par les Pères Élias Zahlaoui et Boulos Fadel. Certains groupes étrangers étaient présents et ils ont participés à l'office en leurs langues.

Cette prière, le cérémonial, le décor simple et digne, la participation spontanée des gens ont créé une ambiance émouvante, et nous avons remarqué les larmes coulant sur les joues de certaines personnes.

A 15h00 nous avons prié le Chapelet Miséricordieux, (dicté par le Christ en 1935 à Sœur Marie Faustine, déclarée sainte le 30 avril 2000 par le Pape Jean-Paul II), car aujourd'hui commence la grande neuvaine qui se termine le dimanche qui suit le Dimanche de Pâques. La récitation de ce Chapelet, accompagnée des chants religieux a duré environ une heure et demie.

Juste après, il y a eu la visite de l'adjoint du Maire de Kazan (chargé des affaires Religieuses) Monsieur Dmitry Khafizov. Kazan est la capitale du Tatarstan, état membre de la Fédération Russe. Or, ce personnage grand de taille et de cœur, a présenté l'histoire de l'Icône de Kazan, (dont une simple reproduction a suinté de l'Huile sainte à Soufanieh en 1982), et il a parlé pendant une heure sur l'origine de cette Icône et sur les événements qui l'ont accompagnée pendant des siècles. Il a dit que cette Icône est célèbre par les guérisons miraculeuses qu'elle a faites, mais surtout pour qu'elle est le symbole de l'Unité, que ce soit entre les musulmans et les chrétiens, ou que ce soit entre chrétiens de différents rites. Il a fait remarquer qu'il ne s'étonne pas qu'il ait eu à Soufanieh ce qu'il y a eu, car la population de Damas est comme celle de Kazan faite de musulmans et de chrétiens. Il a fini son exposé par dire qu'il connaissait le phénomène de Soufanieh, et qu'il est venu ici pour voir cet exemple d'un lieu de pèlerinage entretenu avec gratuité complète et qu'il souhaite le prendre comme exemple d'un lieu de prières ouvert à tous dans sa ville et qu'apparemment laïcs et religieux participeront à sa réalisation.

Ensuite, il y a eu les cérémonies de l'Inhumation, avec une tournée dans la cour intérieure de la maison de Myrna et de Nicolas avec le Cercueil soulevé sur les épaules, suivi par les gens avec des bougies allumées, ensuite le Cercueil a été porté sur les bras devant l'entrée de la maison, afin que chaque personne qui passait par en-dessous lui en prenne une fleur.... Cette manifestation s'est terminée vers 18h00.

Myrna a invité alors les gens d'aller suivre les cérémonies du Vendredi saint dans les églises, et elle a dit qu'elle irait, elle, à l'église de Notre-Dame-de-Damas (la paroisse du père Élias Zahlaoui dans le quartier de Koussour), et elle a été grandement suivie. A l'église l'ambiance était différente et elle était pleine jusqu'à l'extérieur, jusqu'au trottoir.

Cependant, la Maison de la Vierge est restée ouverte tout le temps, et les gens n'ont pas cessé d'y venir jusqu'au tard dans la soirée.


Visionnant des photos de Kazan et de Fatima

M. Dmitry Khafizov introduit Kazan

Le soir, tenant des chandelles

Dans la maison, casuel

A l'église et procession dans la rue

Des enfants priant et chantant

Prières dans la maison - 1

Prières dans la maison - 2

Prières dans la maison, animées par le père Élias Zahlaoui

Procession nocturne

Procession funèbre

Prières


 

2007-04-07 - Samedi saint


L'Huile sainte que nous avons obtenu le soir de ce Samedi saint a rallumé l'enthousiasme des fidèles de la Maison de la Vierge.

En fait, avant l'arrivée de ce don du ciel, et tout le long des semaines qui ont précédé la Semaine sainte, et je dirais même depuis le dernier message du Christ qui date du Samedi saint en 2004 et qui a commencé d'une manière sévère : " Mon dernier commandement pour vous …", je ressentais en moi comme chez la plupart des habitués de Soufanieh qu'il y avait là un reproche pour nous tous, que nous n'étions pas à la hauteur de ce que le Christ attendait de nous, et ce sentiment a été affirmé et confirmé petit à petit par l'absence totale d'Huile sainte d'aucune manière pendant ces 3 dernières années … !

Or, ce soir j'ai personnellement ressenti que l'ambiance générale était fervente, mais il y avait dans les cœurs et les regards comme un mélange de tristesse avec une certaine résignation qu'il n’y aura plus rien dorénavant, (vu qu'il n'y a rien eu le Jeudi saint de cette année qui est une année où la Fête de Pâques tombe à la même date pour les catholiques et pour les orthodoxes), et il y avait comme un sentiment que c'était donc vrai que le dernier message du Christ qui date du 10 avril 2004 était bien le dernier, et que rien de plus ne surviendrait à Soufanieh après cela … !

Or, comme je l'ai dit qu'on ressentait la ferveur dans les prières des fidèles à Soufanieh…, (beaucoup plus qu'on ne le ressente dans les prières dans les églises…), ce qui a fait qu'à la fin de la messe de Pâques du 18h00, vraiment à la fin, c'est-à-dire après que les pères Fadel et Besnier aient donné la bénédiction finale, Maya (ma femme qui est quasiment ominiprésente lors des fêtes religieuses et des anniversaires de Soufanieh afin de photographier et de filmer en vidéo l'événement pour fins d'archives) s'est déplacée de sa chaise qui était du côté opposé de l'autel, (elle était près du magnétophone pour passer les chants et gérer les prises de vues des caméras…, c'est-à-dire du côté de l'Icône), pour aller vers Myrna qui était debout près des Pères, du côté de la porte de sa chambre, et après une brève discussion entre les deux, Maya a commencé a faire des signes agités avec ses mains pour nous signaler la présence de l'Huile sur les mains de Myrna. Il était 19h01.

L'Huile qui coulait des mains de Myrna était abondante au point qu'elle a coulé par terre au tout début (Maya avec toute sa faiblesse pour se déplacer et pour bien garder son équilibre, s'est abaissée pour l'essuyer…) et Myrna a parlé à basse voix avec le Père Boulos Fadel, et elle n'a pas pu se retenir d'émotion, et elle est allée directement vers l'autel, et elle s'est recueillie tout en pleurant devant l'autel. Ensuite, le visage baignant d’Huile sainte, (en plus des mains), elle dit: « Parce que vous aimez beaucoup Jésus, vous L'avez obligé à faire un miracle ».

Ensuite il y a eu des applaudissements et des louanges…,

Puis à nouveau elle s'est adressée aux fidèles pour leur faire un mini-sermon:

« Quant il y n'y a pas de stigmates, c'est çà la grande blessure,
car les stigmates sont une consolation et une joie;
mais la grande blessure c'est bien quand il n'y a pas de stigmates.
Et l'absence de message, c'est un message.
L'absence de message est un message.
Afin que Dieu nous dise :
Retournez vers vous-même. Examinez votre conscience.
Mettez en pratique ce que Je vous ai dit.
Je ne peux pas dire plus que cela.
»

Ensuite, comme d'habitude dans de pareilles circonstances, Myrna a béni (en signant du front de chaque personne du signe de la croix) avec l'Huile sainte qu'elle a reçue TOUTES les personnes se trouvant dans la Maison de la Vierge (l'Huile était suffisante pour l'ensemble) et son émotion était très grande, au point d'avoir les larmes aux yeux.

Puis il y avait la joie et un très grand soulagement suivi par l'enthousiasme qui ressemble à l'enthousiasme du début de l'histoire de Soufanieh au dire de certaines personnes qui ont connu le début du Phénomène.

J'ai téléphoné aussitôt que l'Huile sainte a coulé, à la mère de Maya pour l'en informer et faire passer le message à Damas…, puis j'ai voulu vous informer par téléphone, mais je n'avais pas votre numéro. Or, j'ai demandé à M. Roger Kahil de vous appeler de mon téléphone, mais il n'avait pas en mémoire votre numéro, et il m'a dit qu'il va téléphoner à sa sœur pour qu'elle vous passe le message, afin que vous puissiez le mettre sur le site Internet de Soufanieh.

Puis il y a eu des prises de photos rapprochées, et j'ai demandé à nos invités Russes de se mettre à côté de Myrna pour commémorer ces instants, et je vous ai envoyés ces photos par courriel.

Voilà donc, l'essentiel de la journée qui a commencé à 11h00 par les prières spécifiques au Samedi saint, et qui s'est prolongée à 15h00 par la récitation du Chapelet Miséricordieux (deuxième journée de récitation), et s'est terminée le soir par la messe de 18h00.

A vrai dire, l'enthousiasme aidant, le petit noyau de Soufanieh est resté jusqu'assez tard dans la maison de la Vierge, et après un dîner très joyeux, la prière de l'entrée à l'église du Dimanche de Pâques, (qui se fait très tôt à 5h00 du matin), a été faite depuis l'extérieur de la Maison de Soufanieh, avec des chants et des bougies…, et elle s'est terminée à l'intérieur devant l'Icône Sainte.

Nous avons quitté Soufanieh vers 2h00 du matin, avec le cœur léger, et une grande reconnaissance au Christ qui nous a manifesté tant de bonté et de miséricorde.

Dieu merci pour cette journée, et pour ce signe du Christ.


Prières avant la Messe

Pélerins iraquiens en prières

La 'Hagma" - La sortie du Tombeau

Début de la Messe de Pâques - la Veillée Pascale

Huile apparait sur les mains et le visage de Myrna

Myrna signe le front des personnes présentes


  2007-04-08 PAQUES

La journée du Dimanche de Pâques était une belle journée. Le ciel était ensoleillé et les cœurs aussi. Une douce joie était perceptible dans les paroles des gens et dans leurs comportements. La raison en était bien sûr le miracle de Jésus de la veille.

A 11 h, il y a eu une messe célébrée par le Père français Joseph Besnier.

A 14 h, il y avait une réception pour un déjeuner dans le Jardin de Soufanieh, (le jardin public qui est en face de la maison de Myrna, qui à partir d'un de ses arbres (un eucalyptus) la Vierge Marie est apparue à Myrna… ), en l'honneur de la Fête unifiée de Pâques, (unifiée par le hasard du calendrier, et non pas par la bonne volonté des dirigeants ecclésiastiques). Ce déjeuner était prévu pour 150 personnes, mais il y a eu plus que ce nombre. Le Gouverneur de Damas était invité, mais il s'est décommandé la veille, car il a été appelé à accompagner le Président de la République ce jour-là, mais il a été représenté par le Directeur de la vieille ville de Damas, qui à vrai dire a fait beaucoup de zèle pour embellir ce Jardin dans un temps record et pour honorer ce lieu choisi par la Vierge en éclairant cet Arbre par la lumière de 4 spots installés tout autour de lui.

(Une belle petite histoire mérite d'être racontée à propos de ces spots de lumière installés autour de l'Arbre. La veille, le samedi soir, les techniciens électriciens ont voulu essayer la bonne marche de ces spots, et ils les ont allumés pour la première fois vers 19h, au même moment où à l'intérieur de la Maison la joie des gens venait de jaillir…).

A ce déjeuner il y avait deux ambassadeurs, et tous les groupes étrangers qui sont venus spécialement à Damas pour fêter Pâques à Soufanieh. Il y avait aussi les fidèles locaux de Soufanieh qui continuent à venir prier dans cette Maison bénie avec une ferveur intacte depuis des années. Il y avait Myrna et les membres de sa famille qui, malgré la fatigue accumulée de plusieurs jours, étaient très attentionnés envers tout le monde, y compris envers les ouvriers du Gouvernorat de Damas qui ont travaillé sans relâche pendant des jours pour moderniser ce jardin et le rendre plus agréable encore, car ils étaient eux aussi invités avec leurs familles à ce déjeuner de fête.

Après le déjeuner, je me suis assis à l'ombre de l'Arbre, comme l'ont fait beaucoup d'autres, et on n'avait pas le cœur de quitter cet endroit tellement il y avait une atmosphère agréable ce jour-là. (Nous avons été contraints de le quitter car les jardiniers ont voulu arroser le gazon avant de rentrer chez eux.)

Ensuite, c'était la porte ouverte aux gens qui venaient présenter leurs vœux.

Le soir, le Père Zahlaoui est venu présenter devant les caméras vidéos un résumé de la Semaine sainte afin qu'il soit diffusé sur le site Internet de Soufanieh, pour qu'un maximum de personnes en soient informées de son déroulement, et surtout du Miracle fait par le Christ qui a fait exsuder de l'Huile sainte des mains, du visage et des yeux de Myrna.
C'était avec ce résumé du Père Zahlaoui que la Semaine sainte s'est bien terminée.

Gloire à Dieu, et profonde reconnaissance à Sa clémence et à Sa miséricorde.


Le Jardin de Soufanieh

Messe de Pâques

Le père Élias résume la Semaine sainte - français - arabe


.